La production virtuelle fait la loi