L’informatique quantique vient de prendre la taille d’un ordinateur de bureau