Numérique ou analogique ? Nous posons la mauvaise question